Les formations À la carte

Les formations À la carte constituent une introduction ou une révision d’un contenu spécifique du programme éducatif HighScope.

En complément aux formations offertes dans nos programmes réguliers, les formations À la carte sont conçues pour toutes les éducatrices et intervenantes de la petite enfance qui travaillent dans un service de garde éducatif (SGEE) qu’il s’agisse d’un Centre de petite enfance (CPE), d’une garderie ou d’un service de garde en milieu familial.

Les formations peuvent être générales ou orientées vers une clientèle spécifique : les poupons et les trottineurs, les enfants d’âge préscolaire, les services de garde en milieu familial.

Leurs durées peuvent être d’une demie journée, d’une journée ou de deux journées selon l’ampleur des sujets.

Elles peuvent être offertes de jour, en soirée ou la fin de semaine (sous réserve des disponibilités des formateurs) au moment et à l’endroit de votre choix.

Approches pédagogiques

Les formateurs utiliseront une variété d’approches : présentations théoriques PowerPoint, vidéos, exercices, discussions et réflexions individuelles ou en sous-groupes, discussions en plénière.

Comme l’approche pédagogique repose sur l’apprentissage actif, nous restreignons les groupes à 25 personnes. Du matériel pédagogique est remis à chacune des participantes.

Les formations de base

Ces formations s’adressent à toute personne qui découvre le programme HighScope ou les utilisatrices qui souhaitent un rafraichissement de leurs connaissances.

Objectifs

  • Discuter de l’origine du programme éducatif HighScope et de ses retombées positives durables.
  • Décrire l’apprentissage actif.
  • Distinguer les quatre quadrants de la roue de l’apprentissage.

Durée - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • Une connaissance de l’origine du programme éducatif HighScope et de ses retombées positives durables. 
  • Une habileté à décrire l’apprentissage actif.
  • Une connaissance des quatre composantes essentielles à l’apprentissage actif, soit l’environnement d’apprentissage, la routine quotidienne, l’interaction adulte-enfants et l’évaluation.

Description 

Le programme éducatif HighScope offre une réponse complète et cohérente à l’application intégrale d’« Accueillir la petite enfance ». HighScope est répandu à l’échelle mondiale et est notamment reconnu, car ses effets à long terme sur la vie des enfants sont validés et prouvés scientifiquement. Ce programme éducatif a vu le jour dans les années 1970 suite au Perry Preschool Project mené par David P. Weikart dont le but était de démontrer les effets positifs durables d’un programme éducatif de qualité en petite enfance. Depuis plus de 50 ans, le programme éducatif, mis à jour régulièrement par la recherche, exerce une influence sur le choix des méthodes éducatives appliquées par un grand nombre de SGEE.

L’apprentissage actif est l’élément central du programme éducatif HighScope.  Il repose sur l’idée que, grâce à un environnement adapté, une routine prévisible et bien équilibrée, des interactions adulte-enfants de style démocratique ainsi qu’une évaluation constante, l’apprentissage actif offre des occasions de soutenir globalement le développement de l’enfant. L’apprentissage actif mise sur les forces et les intérêts de l’enfant dans l’apprentissage de son monde par ses interactions directes avec le matériel, ses pairs et les adultes présents dans sa vie, et ce, tout en supportant son unicité.

Les quatre quadrants de la roue de l’apprentissage actif seront présentés.  

  • L’environnement d’apprentissage vise à offrir un environnement stable et soutenant l’apprentissage actif. Le matériel ouvert est favorisé et offert en quantité. L ’organisation et l ’identification du matériel permettent de développer chez l’enfant un sentiment d’indépendance tout en soutenant la mise en œuvre de ses intentions.
  • La stabilité de la routine quotidienne permet de développer un sentiment de sécurité chez l’enfant. Elle est organisée afin d’offrir aux enfants une variété d’expériences et des occasions d’apprentissages. Les différentes périodes de la routine quotidienne seront présentées. 
  • L’interaction adulte-enfants est de style démocratique. Le personnel éducateur agit comme partenaire pour soutenir les apprentissages de l’enfant, il utilise l’encouragement au lieu des compliments et accompagne l’enfant dans la gestion des conflits à l’aide d’une démarche de résolution de conflit en six étapes. 
  • L’observation et l’évaluation continues de l’enfant par le personnel éducateur sont essentielles au bon développement global de l’enfant.  La prise d’observations permet à l’éducatrice d’évaluer le développement de l’enfant et de planifier des expériences d’apprentissage à sa mesure.

Objectifs

  • Distinguer les trois styles d’intervention
  • Définir et identifier les principes de style d’intervention démocratique
  • Identifier les six étapes de la résolution de conflits
  • Distinguer l’éloge de l’encouragement
  • Identifier les stratégies d’encouragement

Durée  - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • La connaissance des caractéristiques du style d’intervention démocratique
  • La manière de mettre en application les six étapes de la résolution de conflits
  • La compréhension des effets négatifs des éloges
  • La capacité à développer un plan de mise en œuvre des 3 stratégies d’encouragement dans leur milieu

Description 

Une des dimensions majeures d’ « Accueillir la petite enfance » est la qualité de l’interaction entre le personnel éducateur et les enfants. Basé sur l’apprentissage actif qui est un processus social et interactif, son principal agent déclencheur est le soutien mutuel entre tous les intervenants (adultes et enfants).  Un des principaux objectifs du programme éducatif HighScope consiste à mettre en place et à enrichir un environnement qui permet aux éducatrices d’interagir positivement avec les enfants.  

Pour mieux saisir les trois styles d’intervention (démocratique, permissif et directif), nous allons les comparer entre eux. Nous verrons les effets de chacun. Le style d’intervention démocratique amène les éducatrices à partager le pouvoir avec les enfants.  Dans un tel climat d’apprentissage, les enfants évoluent dans un équilibre réel entre la liberté dont ils ont besoin pour explorer leur univers en tant qu’apprenant actif et les limites nécessaires pour leur permettre de se sentir en sécurité.  Les éducatrices manifestent leur présence en s’associant aux jeux des enfants.  Elles observent silencieusement, tentent de comprendre l’engagement de l’enfant, échangent et offre du soutien afin d’échafauder les apprentissages.  Les éducatrices encouragent les enfants et les appuient lorsqu’ils résolvent des conflits interpersonnels, de telle façon que les enfants puissent expérimenter la satisfaction de trouver leurs propres solutions.  

Dans ce climat, les enfants et les éducatrices considèrent les problèmes comme des situations positives d’apprentissage.  L’utilisation des compliments est largement répandue. Par contre la recherche a su démontrer que son utilisation peut être dommageable chez l’enfant, car il apprend à dépendre de l’adulte pour déceler ce qui est bon et mal au lieu de développer cette habileté par lui-même.  HighScope prône l’utilisation de l’encouragement.  

L’adulte utilise donc plusieurs stratégies afin de soutenir l’enfant :  il participe aux jeux des enfants, il encourage l’enfant à décrire ses efforts, ses idées et ses accomplissements et reconnait le travail et les idées de l’enfant en émettant des commentaires spécifiques.

Objectifs

  • Identifier les neuf caractéristiques pour décrire les traits de tempérament 
  • Nommer les six éléments de style démocratique
  • Explorer les stratégies de soutien des indicateurs développementaux clés sous la catégorie du développement socio-affectif
  • Élaborer un plan de soutien lié à un besoin socio-affectif

Durée - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • La connaissance des caractéristiques de traits de tempérament
  • Les stratégies de soutien pour le IDC sous la catégorie du développement socio-affectif
  • La capacité d’élaborer un plan de mise en œuvre afin de mettre en application les principes de la formation

Description 

Le développement social et affectif est un des quatre domaines de développement d’« Accueillir la petite enfance » parce qu’il s’agit d’un apprentissage majeur pour les jeunes enfants. Les premières relations interpersonnelles et sociales de l’enfant sont importantes et vont l’influencer pendant toute sa vie.  Les interactions avec le personnel éducateur visent à lui apporter le soutien affectif nécessaire à l’adaptation et à son bien-être.  

Le climat de style démocratique et positif du milieu amène à prendre en considération le point de vue de l’enfant, en s’assurant de lui offrir réconfort, assistance et sensibilité. Lors de cette formation, nous aborderons l’importance des divers traits de tempérament des enfants et de leurs réactions émotionnelles.  

Par le biais des stratégies de soutien des indicateurs développementaux clés du développement socio-affectif (identité propre, sentiment de compétence, émotions, empathie, communauté, construction de relation, jeux coopératif, développement moral et résolution de conflits), le personnel éducateur sera en mesure d’anticiper certaines situations que pourrait vivre l’enfant et lui offrir du soutien afin qu’il puisse reconnaitre, identifier et réguler ses émotions.

Objectifs

  • Identifier la différence entre une activité « guidée par les enfants » et une activité « guidée par les adultes »
  • Nommer les six stratégies favorisant une intervention de style démocratique 
  • Explorer les diverses stratégies de soutien pour chacune des catégories des indicateurs développementaux clés
  • Élaborer une planification écrite selon des intentions précises

Durée  - 6 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • La compréhension de la différence entre une activité « guidée par l’enfant » et une activité « guidée par l’adulte »
  • La capacité de faire une planification écrite basée sur des intentions précises en lien avec l’échafaudage des apprentissages de l’enfant
  • La capacité de faire un plan de mise en œuvre pour appliquer les principes de la formation

Description 

Le soutien à l’apprentissage fait partie de la dimension de la qualité éducative d’« Accueillir la petite enfance » portant sur la qualité de l’interaction entre le personnel éducateur et les enfants. En se basant sur les dernières recherches sur l’apprentissage chez les enfants, cette formation se veut une réflexion sur le rôle de soutien des éducatrices auprès des enfants.  

Que ce soit lors des activités « guidées par les enfants » ou « guidées par les éducatrices », quels types d’interventions sont privilégiés afin de soutenir et d’échafauder les apprentissages.  Par le biais d’une gamme de stratégies de soutien pour toutes les catégories des indicateurs développementaux clés, ou par l’élaboration d’une planification préalable à l’activité, les éducatrices apprendront à intervenir auprès des enfants en ayant des intentions précises et réfléchies.  

Par la connaissance du développement de l’enfant, l’éducatrice pourra offrir du soutien et suggérer des défis en tenant compte de sa zone proximale de développement et lui permettre de s’épanouir et se développer de façon optimale.

Objectifs

  • Examiner les cinq ingrédients de l’apprentissage actif 
  • Identifier les facteurs de la motivation intrinsèque 
  • Discuter à propos du cycle d’apprentissage et faire le lien avec la motivation intrinsèque

Durée - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • La connaissance des cinq ingrédients de l’apprentissage actif.
  • La capacité de trouver des ressources (vidéos, documents, textes, etc.) pour intégrer à leur apprentissage. 
  • La compréhension du lien entre la motivation intrinsèque et le cycle de l’apprentissage.
  • La capacité de commencer à mettre en pratique quelques éléments de leurs nouvelles connaissances.

Description 

« Accueillir la petite enfance » décrit l’apprentissage actif, un de ses fondements théoriques, comme « … un processus par lequel l’enfant, en agissant directement sur les objets et en interagissant avec les personnes, les idées et les événements, construit une nouvelle compréhension de son univers. »

L’apprentissage actif est l’élément central du programme HighScope et est décrit comme suit : les jeunes enfants « construisent » leurs connaissances sur lesquelles se fonde la compréhension du monde. Ce qui veut dire que l’apprentissage n’est pas qu’un simple procédé où l’adulte donne les informations aux enfants. Plus exactement, les enfants participent activement au processus d’apprentissage. Ils découvrent les choses par l’action directe avec les gens, les objets, les situations et les idées. 

Cinq ingrédients de l’apprentissage actifs résument les principes de base de cette forme d’apprentissage : 

  • Matériel : usage multiple (ouvert), varié, intéressant, explorable, abondant, adapté à l’âge.
  • Manipulation : accès direct qui permet l’exploration, transformation et combinaison du matériel.
  • Choix : l’enfant a des choix.  
  • Langage : l’enfant décrit ce qu’il fait et ce qu’il comprend, réfléchit à ses actions. Il communique de manière verbale et non verbale.
  • Échafaudage (étayage) par l’adulte : le soutien de l’éducatrice. Elle offre des petits défis. Elle favorise la réflexion et la résolution de problèmes.

La recherche démontre que les enfants apprennent mieux quand ils sont activement impliqués. Le cycle d’apprentissage et le lien avec la motivation intrinsèque, entre autres le plaisir et le sentiment de contrôle, compléteront cette formation.

Objectifs

  • Étudier les lignes directrices sur la façon d’aménager et d’équiper un environnement intérieur :
    • L’aménagement de l’espace de jeu en coins thématiques bien définis
    • Le choix du matériel qui soutient l’apprentissage actif
    • Le rangement du matériel

Durée - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis

  • La manière de diviser leur environnement éducatif en coins thématiques bien définis et conçus pour des types de jeux distinctifs.
  • La manière de choisir du matériel pouvant être utilisé de différentes manières et soutenant l’apprentissage actif.
  • La manière d’organiser le rangement du matériel afin que les enfants puissent le trouver et le ranger facilement. 

Description 

Une des dimensions de la qualité éducative des SGEE présentée dans « Accueillir la petite enfance » est la qualité de l’aménagement des lieux et le matériel. Il est mentionné d’inclure différentes aires de jeu « coins » permettant de regrouper du matériel polyvalent qui soutient le développement global des enfants et favorise l’autonomie.

Les lignes directrices proposées par HighScope pour aménager un environnement d’apprentissage visent à soutenir le développement global de l’enfant par l’apprentissage actif. Un environnement qui intègre l’apprentissage actif est divisé en plusieurs coins (sable et eau, blocs, arts, maison, jouets et jeux de table et livres). 

Le matériel offert en abondance est varié, polyvalent (se prête à des usages multiples), authentique, peut-être manipulé et fait appel aux cinq sens. Il reflète la diversité humaine ainsi que les aspects positifs de la vie à la maison et dans les communautés culturelles. 

Les enfants choisissent le matériel, ont un accès direct au matériel et le manipulent selon leurs intérêts et leur niveau de développement. Il est essentiel que le matériel soit accessible aux enfants, cela implique qu’il doit être rangé à leur niveau. Il est également important qu’il soit mis à la disposition des enfants afin que ceux-ci puissent le trouver, s’en servir et le remettre à sa place de manière indépendante. Afin de faciliter le repère du matériel et de son rangement, il faut s’assurer que le matériel est toujours rangé à la même place et un système d’étiquetage est essentiel.

Objectifs

  • Discuter de l’importance d’une routine quotidienne complète, constante et équilibrée
  • Décrire les composantes de chacune des parties de la routine quotidienne HighScope
  • Expliquer et démontrer des stratégies pour chacune des composantes de la routine quotidienne HighScope

Durée - 6 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis

  • La connaissance pour expérimenter chacune des périodes de la routine quotidienne HighScope.
  • L’identification des ressources (vidéos, documents, textes, etc.)  pour intégrer leur apprentissage.
  • La capacité d’expliquer la logique et l’importance d’une routine quotidienne complète, constante et équilibrée.

Description 

La routine quotidienne Highscope permet d’appliquer entièrement le texte suivant tiré « d’Accueillir la petite enfance » : « Les périodes de jeu, les routines et les transitions forment un tout, chacun de ces moments contribuant au développement des jeunes enfants. La qualité des expériences vécues par les enfants au SGEE se manifeste par un déroulement de la journée adapté au groupe et par la variation et la richesse des expériences qu’ils sont appelés à y vivre.

La routine quotidienne HighScope est complète, constante et équilibrée. Cette structure d’apprentissage libère les enfants et les adultes de la préoccupation d’essayer de deviner ou d’improviser la prochaine activité. Cette routine a été conçue pour réaliser les objectifs clés suivants :

  • Offrir aux enfants une séquence cohérente et prévisible d’évènements qui leur procure un sentiment de contrôle sur la prochaine partie de la journée ainsi qu’un environnement au sein duquel ils peuvent faire des choix et initier des activités.
  • Permettre plusieurs types d’interaction : en petit ou en grand groupe, avec un adulte ou entre enfants. 
  • Permettre des activités à la fois initiées par les adultes ou par les enfants tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les périodes d’activité dans une routine quotidienne HighScope inclut les parties suivantes : La séquence planification-action-réflexion, le jeu extérieur, le groupe d’appartenance, le rassemblement, le tableau des messages, les transitions, les repas et collations, la période de sieste et les périodes d’arrivée et de départ.

L’apprentissage actif et les initiatives des enfants sont présents dans chacune des périodes de la routine et permettent aux enfants de réaliser l’ensemble des expériences visant leur développement global.

Objectifs

  • Discuter de l’importance de la séquence planification-action-réflexion dans la routine quotidienne HighScope
  • Décrire les composantes de chacune des parties de la séquence planification-action-réflexion
  • Expliquer et démontrer des stratégies pour chacune des parties de la séquence planification-action-réflexion

Durée - 6 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis

  • L’expérimentation de chacune des parties de la séquence planification-action-réflexion.
  • L’utilisation des 50 stratégies de planification et de réflexion présentées.
  • L’application des stratégies d’interaction adéquates avec les enfants de leur groupe pour chacune des parties de la séquence planification-action-réflexion
  • La connaissance des ressources (vidéos, documents, textes, etc.) pour intégrer leur apprentissage.

Description 

« Accueillir la petite enfance » présente dans un encadré le concept du jeu en atelier libre. En résumé, il est indiqué que le jeu en atelier libre se déroule en trois étapes : la planification, la réalisation (action) et la réflexion. David Weikart, le fondateur de HighScope, a été le premier à intégrer cette séquence dans un programme éducatif préscolaire qu’il a développé dans le cadre du « Perry Preschool Project » dans les années 60. 

Depuis ce temps, les équipes de recherche de HighScope ont continuellement bonifié ce concept. Les résultats de ces recherches ont démontré que les enfants ayant pratiqué la séquence planification-action- réflexion durant leur parcours préscolaire ont eu de meilleurs résultats scolaires et une meilleure vie que ceux n’ayant pas eu l’occasion de le faire. Le jeu en atelier libre est la pièce maîtresse de la routine quotidienne HighScope. 

En premier lieu, l’enfant exprime à l’éducatrice, selon son niveau de développement, son intention de jeu.  Lors de la période d’action (jeu), l’enfant joue avec le matériel selon ses intérêts et son niveau de développement.  Finalement, l’enfant sera invité à réfléchir à ce qu’il a effectué durant la période de jeu.  L’enfant apprend ainsi à formuler ses intentions et à réfléchir sur ses actions.  Il peut ainsi comprendre qu’il est capable de penser, prendre des décisions et de résoudre des problèmes.  Il développe ainsi ses fonctions exécutives.

Objectifs

  • Comprendre et faire ressortir les différents styles d’intervention en petite enfance
  • Définir le style d’intervention démocratique
  • Discuter des effets de la motivation extrinsèque (compliment et récompense) 
  • Expliquer le raisonnement lié à l’utilisation de stratégie d’encouragement

Durée - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • Définir le style d’intervention démocratique
  • Identifier les effets négatifs sur les enfants de la motivation extrinsèque
  • Identifier les 3 stratégies à mettre en œuvre afin de soutenir les enfants par les encouragements

Description 

Par le biais de cet atelier de formation, les participantes seront amenées à réfléchir en profondeur sur le rôle de l’adulte qui intervient auprès des tout-petits et de l’impact de ses interactions et de ses interventions.  

Les différences importantes entre une motivation extrinsèque — les compliments et les récompenses — et la motivation intrinsèque— l’encouragement — seront présentées. Les effets négatifs et positifs de chacune sur le développement de l’enfant seront soulignés. 

Un plan de mise en œuvre pour la réduction des motivations extrinsèques et la mise en place de stratégies pour améliorer les motivations intrinsèques au quotidien sera développé et discuté par les participantes

Objectifs

  • Distinguer les trois styles d’intervention (permissif, démocratique et directif).
  • Décrire les avantages des conséquences logiques et naturelles et les implications négatives de la punition.
  • Identifier des stratégies de prévention de conflits.
  • Reformuler les messages au « Je ».
  • Décrire les différentes étapes de l’approche de résolution de problèmes lors de conflits.

Durée - 6 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • La capacité de justifier l’importance d’utiliser l’intervention de style démocratique.
  • L’habileté à distinguer les trois types de conséquences.
  • La connaissance des différentes stratégies de prévention de conflits. 
  • L’expérimentation de reformuler les messages en utilisant le « Je » 
  • La capacité d’appliquer les six étapes de l’approche de résolution de problèmes lors de conflits. 

Description 

Le chapitre 5 d « Accueillir la petite enfance » propose une approche de la résolution de problèmes lors de conflits interpersonnels. Elle correspond à celle développée en profondeur par le programme éducatif HighScope qui propose un rôle de médiateur à l’adulte permettant à l’enfant des apprentissages à propos des émotions, de la négociation, de la communication et de l’identification d’une solution retenue par les deux parties.  

Après avoir identifié les différents styles d’intervention des adultes en cas de conflits, les trois types de conséquences, les stratégies de prévention, l’emploi du message au « Je », les six étapes de l’approche de la résolution de problèmes lors de conflits seront présentées.

Les participantes réaliseront que les situations de conflits représentent des occasions pour les enfants d’âge préscolaire d’apprendre d’importantes habiletés sociales. Lorsque les enfants mettent en pratique l’approche de résolution de problèmes lors de conflits dès leur plus jeune âge, ils acquièrent les compétences et la confiance nécessaires pour interagir positivement avec autrui tout au long de leur vie. 

Objectifs

  • Discuter de l’importance d’utiliser un outil d’évaluation authentique, complet et validé par la recherche
  • Pratiquer l’écriture d’anecdotes objectives
  • Attribuer le niveau du COR Advantage démontré dans chacune des anecdotes
  • Examiner la façon de partager le rapport périodique de l’enfant avec les familles

 

Durée - 6 heures

 

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • La compréhension de l’importance d’utiliser un outil d’observation validé par la recherche.
  • La manière d’écrire des anecdotes objectives.
  • La manière d’attribuer à leurs anecdotes un item et un niveau dans le COR Advantage.
  • L’utilisation des stratégies d’interaction pour partager le rapport périodique avec les familles.

 

Description 

La première étape du processus de l’intervention éducative présentée dans « Accueillir la petite enfance » est l’observation. HighScope a conçu un outil d’observation du développement de l’enfant intitulé le COR Advantage répondant entièrement à cette exigence du ministère de la Famille.  Cet outil, basé sur l’observation, évalue les apprentissages de l’enfant dans toutes les catégories du développement global, et ce, de la naissance à la maternelle dans neuf catégories du développement. 

Chaque catégorie regroupe des notions-clés de l’apprentissage en 36 items. Chacun est mesuré au moyen d’un échelle à 8 niveaux allant de 0 (le plus bas) à 7 (le plus haut) en s’appuyant sur des anecdotes objectives consignées au fil du temps par l’éducatrice. Deux exemples d’anecdotes sont produits pour chacun des niveaux afin d’aider la personne faisant l’évaluation. Ces observations servent à évaluer le développement de l’enfant et, par la suite, à planifier et réaliser des activités conçues pour répondre aux besoins des enfants. Elles peuvent aussi être partagées avec les familles.

Son utilisation concorde avec le principe directeur d’ « Accueillir la petite enfance » qui soutient que chaque enfant est unique. En ce sens, les enfants ne sont pas tous au même niveau même s’ils ont le même âge. Puisque chaque item du COR Advantage est décliné en huit niveaux, le personnel éducateur peut facilement situer le niveau actuel de chaque enfant et le soutenir pour échafauder ses apprentissages par la suite. Cette échelle favorise également l’évaluation des enfants ayant des besoins particuliers dont l’âge développemental peut différer dans une ou plusieurs dimensions.

Finalement, un outil informatique a été développé pour faciliter l’utilisation du COR Advantage dans la gestion des anecdotes et la préparation de rapports.

*Matériel pédagogique non inclus 

  • Exceptionnellement le matériel pédagogique n’est pas inclus. Cet atelier requiert une grande quantité de documents. Des fichiers numériques seront envoyés avant la tenue de chacune des formations et le CPE-BC- garderie devra faire les photocopies à ses frais. 
  • Le document COR Advantage est requis pour cette formation. L’organisme peut faire l’achat du nombre de documents nécessaires à prix réduit avant la tenue de la formation.

Objectifs

  • Reconnaître l'importance d’évaluer la qualité d’un SGEE. 
  • Découvrir le format ainsi que les critères d’attribution d’indicateurs de qualité. 
  • Utiliser des justifications/anecdotes afin d’attribuer un niveau aux items.
  • Découvrir les critères d’évaluation du PQA.
  • Utiliser le PQA comme outil d’auto-évaluation.

Durée - 6 heures 

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • La compréhension de l’importance d’utiliser un outil d’observation validé par la recherche. 
  • La manière d'attribuer un item et un niveau à des anecdotes objectives. 
  • La manière de déterminer le niveau de qualité pour chacune des sections.
  • Commencer à utiliser l’outil afin d’évaluer leurs pratiques et déterminer les aspects à améliorer.

Description 

Depuis décembre 2017, le ministère de la Famille exige que les SGEE participent à une mesure d’évaluation et d’amélioration de la qualité éducative (pour les groupes d’enfants de 3 à 5 ans) en vertu de l’article 5.1 de la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance. Il utilise, entre autres, l’outil d’observation CLASS.

L’outil d’évaluation de la qualité éducative de HighScope présenté dans cet atelier, le PQA (Program Quality Assessment), tient compte des deux mêmes grandes catégories identifiées par le ministère de la Famille, soit la qualité structurelle et la qualité des processus qui sont jugés nécessaires, par la recherche, pour assurer l’adoption de pratiques éducatives de qualité. Il est à noter que les items du PQA préscolaire concordent également avec ceux du CLASS.  

Le PQA est un outil conçu pour évaluer la qualité d’un SGEE et déterminer les besoins en matière de formation du personnel. Il peut être utilisé par le personnel de soutien pédagogique et le personnel de la direction. Il peut également être fait à titre d’auto-évaluation pour le personnel éducateur. En fonction de la documentation objective obtenue lors de l’évaluation (p. ex. des anecdotes écrites, des croquis, des citations), la qualité actuelle du SGEE est déterminée et, au besoin, un cheminement peut être adopté pour passer à un niveau supérieur de qualité. 

Dans cet atelier, nous présentons le contenu du PQA préscolaire (formulaire A : Évaluation des locaux et du personnel éducateur) qui comporte des sections portant sur l’environnement d’apprentissage, la routine quotidienne, l’interaction adulte-enfant, et la planification et l’évaluation du programme éducatif. Des exercices permettront aux participantes de classifier des anecdotes dans les différentes sections et items et de leur attribuer des indicateurs de qualité. 

Pour cette formation, il est préférable de choisir une des trois clientèles (poupons-trottineurs, enfants d'âge préscolaire, service de garde en milieu familial), afin de permettre une présentation plus approfondie.  

*Matériel pédagogique 

Dans le cadre d’une formation « À la carte », le PQA est obligatoire mais n’est pas remis à chacune des participantes. Si l’organisme le souhaite et le décide avant la tenue de l’activité, il peut faire l’achat d’exemplaire du PQA à un prix réduit.

Objectifs:

  • Reconnaître les avantages d’établir un partenariat avec les familles
  • Identifier les lignes directrices d’un partenariat éducatrice-parent 
  • Décrire des stratégies pour inclure les familles dans le fonctionnement du SGEE

Durée  - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis :

  • Reconnaître les avantages d’établir un partenariat avec les parents
  • Identifier les lignes directrices d’un partenariat éducatrice-parent et/ou avec l’adulte significatif
  • Utiliser des stratégies pour inclure les familles dans l’application du programme pédagogique du SGEE
  • Avoir une plus grande ouverture à comprendre le point de vue des familles
  • Utiliser des stratégies de communication ouverte 

Description 

La qualité de l’interaction entre le personnel éducateur et les parents (familles) est une des dimensions identifiées dans « Accueillir la petite enfance » et le programme éducatif HighScope considère cet aspect comme un élément crucial du développement des enfants. Travailler comme éducatrice en petite enfance ne se limite pas à œuvrer avec un groupe d’enfants; chacun des individus de la famille de l’enfant détient une place importante dans les apprentissages de l’enfant. 

L’établissement d’une relation de confiance entre les adultes en lien avec l’enfant et ses éducatrices est essentiel au bon développement de celui-ci.  Tout comme l’enfant, chaque parent est unique et demeure l’agent premier de l’éducation de l’enfant. L’éducatrice est donc amenée à mettre en place différentes stratégies qui favoriseront l’échange quotidien d’informations avec les familles dans une communication efficace et bidirectionnelle. 

Les familles recomposées font partie de la réalité pour plusieurs enfants et cela nous amène à mettre en place des outils de communication en tenant compte de cette réalité. 

Les formations d’approfondissement

Ces formations s’adressent aux utilisatrices du programme qui veulent approfondir leur pratique
Des formations spécifiques s’adressent aux services de garde en milieu familial et s’appliquent à leur situation particulière.

Objectifs

  • Discuter des recherches portant sur l’importance de la lecture interactive. 
  • Étudier les différentes stratégies pour soutenir les enfants durant la période de lecture interactive.
  • Identifier les différents accents des livres qui sont mis à la disposition des participantes.
  • Se pratiquer à faire la lecture interactive en adoptant les différentes stratégies de soutien proposées.

Durée - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • Une connaissance de différentes recherches qui démontrent les effets positifs de la lecture interactive sur les enfants. 
  • Une variété de stratégies pour soutenir la période de lecture interactive avec les enfants. 
  • Une capacité à distinguer les différents accents d’une même histoire. 
  • Une habileté à identifier des questions qui soutiennent la réflexion, l’inférence et à faire des liens entre l’histoire et l’expérience personnelle de l’enfant. 

Description 

« Accueillir la petite enfance » considère la lecture interactive comme étant un élément majeur de l’éveil à la lecture. Cette formation débute par un survol de la recherche qui démontre l’importance de la lecture interactive auprès des enfants d’âge préscolaire. 

Ensuite, cette nouvelle période de la routine quotidienne HighScope sera expliquée en détails et les participantes comprendront la manière de l’insérer dans la routine quotidienne. Les différentes stratégies pour soutenir les enfants durant la période de lecture interactive seront présentées puis expérimentées par les participantes lors d’activités pratiques. 

En équipe, les participantes seront en mesure d’identifier les différents accents des livres qui sont à leur portée.

Objectifs

  • Identifier les IDC de la catégorie « langage, littératie et communication ».
  • Discuter du développement de ces IDC chez les enfants d’âge préscolaire.
  • Discuter de l’importance du rôle de l’environnement d’apprentissage dans le support de cette catégorie des IDC.
  • Utiliser des stratégies qui soutiennent le développement du langage, de la littératie et de la communication pour chacune des périodes de la routine quotidienne.

Durée  - 6 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis

  • Une connaissance des IDC de la catégorie « langage, littératie et communication ».
  • Une habileté à soutenir le développement de chacun de ces IDC chez les enfants.
  • Une compréhension du rôle de l’environnement d’apprentissage dans le développement du langage, de la littératie et de la communication chez les enfants.
  • Une capacité à soutenir le développement du langage, de la littératie et de la communication pour chacune des périodes de la routine quotidienne. 

Description 

Le développement langagier est un des quatre domaines d’apprentissage identifiés dans « Accueillir la petite enfance ». Le programme éducatif HighScope inclut aussi une catégorie correspondant à ce domaine dans les IDC préscolaires. 

Après avoir identifié les IDC de la catégorie « langage, littératie et communication », les participantes discuteront du développement de ces IDC chez les enfants d’âge préscolaire. L’importance d’offrir aux enfants un environnement d’apprentissage qui soutient le développement de cette catégorie d’IDC sera démontrée.  

Après la présentation des stratégies pour soutenir le langage, la littéraire et la communication pour chacune des périodes de la routine quotidienne, les participantes discuteront de la mise en œuvre de ces stratégies.

Objectifs

  • Dresser une liste des caractéristiques émotives et cognitives d’enfants d’âge préscolaire
  • Expérimenter différents types de transitions
  • Remplir un formulaire de planification de transition
  • Identifier 3 éléments clés qui seront mis en application dans le milieu

Durée  - 6 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • Ce qu’est une transition pour les enfants d’âge préscolaire
  • La distinction entre les caractéristiques émotives et cognitives 
  • Divers éléments clés des transitions
  • La mise en œuvre d’une planification de transition

Description 

« Accueillir la petite enfance » mentionne que les transitions « sont des moments charnières qui revêtent une importance particulière dans le climat du groupe parce qu’ils sont propices à l’agitation ». Les transitions représentent la période de temps lorsque les enfants expérimentent des changements, que ce soit en lien avec les activités, les emplacements ou les gens.   

Quelles sont les caractéristiques émotives et cognitives des enfants lors des transitions?  Par l’identification de ces caractéristiques, nous serons en mesure de bien anticiper les comportements des enfants et de bien les soutenir afin que ces périodes quotidiennes deviennent des situations d’apprentissage. 

Nous aborderons les éléments clés HighScope des transitions afin de nous assurer de proposer aux enfants des transitions agréables et efficaces pour tous dans un contexte d’apprentissage actif.

Objectifs

  • Identifier les IDC qui sont en lien avec les STIM chez les préscolaires. 
  • Identifier les différents types de matériel qui supportent les STIM.
  • Planifier des idées d’activités et des stratégies qui soutiennent les STIM tout en supportant l’apprentissage actif. 

Durée - 3 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis. 

  • Une connaissance des IDC des catégories « Mathématiques » et « Sciences et technologies ».
  • Une capacité offrir aux enfants différents types de matériel qui soutient les STIM.
  • Une habileté à planifier des activités d’apprentissage actif qui soutiennent les STIM.

Description 

« Accueillir la petite enfance » intègre l’éveil aux mathématiques et aux sciences dans le domaine du développement cognitif.  Les enfants d'âge préscolaire ont un intérêt naturel pour les sciences, les technologies, l'ingénierie et les mathématiques (STIM). 

Par contre, les éducatrices ne se sentent pas toujours outillées pour les inclure dans leurs pratiques éducatives. Les STIM permettent aux enfants de découvrir la base de la pensée scientifique en leur permettant de se questionner, d'expérimenter, de prédire et de tirer des conclusions. 

De plus, en communiquant leurs idées aux autres, les STIM soutiennent et enrichissent le langage des enfants.  Cet atelier vise donc à comprendre les différents IDC qui sont associés aux STIM pour ensuite les intégrer dans les différentes parties de la routine quotidienne et dans l'aménagement du local préscolaire.

Objectifs

  • Identifier et utiliser des stratégies afin de soutenir le développement physique des enfants
  • Nommer les séquences de développement pour les mouvements locomoteurs et non-locomoteurs
  • Dresser une liste d’activités de musique et de mouvements pour tous les moments de la routine quotidienne 

Durée   - 6 heures

À la fin de la formation, les participantes auront acquis

  • La mise en application de stratégies afin de soutenir le développement physique des enfants 
  • La capacité de planifier des activités de musique et de mouvements pour tous les moments de la routine quotidienne
  • L’habileté de pouvoir distinguer les niveaux de mouvements débutants, intermédiaires et avancés afin de bien soutenir les enfants en lien avec leur niveau de développement

Description 

« Accueillir la petite enfance » intègre la musique et le mouvement dans le domaine de développement physique et moteur. La musique et le mouvement constituent aussi des atouts importants afin de favoriser le développement global optimal chez les tout-petits dans tous les domaines.

Cet atelier amènera les participantes à faire usage d’une gamme d’outils afin de faire bouger activement les enfants, par des mouvements créatifs ou spécifiques, tout au long de la journée.  Que ce soit lors des périodes de rassemblement, lors des transitions, des activités de littéracie, de mathématiques et lors des jeux extérieurs, nous voulons encourager les enfants à faire appel au développement moteur et à la musique.

Nous verrons l’importance d’être à l’affut du développement moteur en séquence afin de permettre aux éducatrices de planifier des activités et du matériel selon le niveau de développement des enfants.

Tarification

La tarification des formations à la carte varie selon leur durée (1):

  • Pour une demie journée : 750$ pour un groupe de 25 personnes
  • Pour une journée : 1 500$ pour un groupe de 25 personnes

(1) Il faut ajouter les taxes et le temps de déplacement, les frais de déplacement, l’hébergement et les repas si le lieu de formation est à plus de 75 km de Montréal ainsi que le coût d’achat de livres si le COR ou le PQA est distribué.

Catalogue des formations À la carte

Vous pouvez télécharger le catalogue des formations À La carte en cliquant ici