Nouvelles

Nov 02

Le noir est-il réellement seulement noir ? Les combinaisons de couleurs

Extrait de  STEM made simple : 25 activities by Preschool Teachers, Marcella Fecteau Weiner, Editor, HighScope Press, Ypsilanti, 2018 Traduction Association québécoise HighScope, 2018  

Intérêt des enfants
La magie des couleurs
Matériel requis
Matériel à la disposition de chaque enfant et de l’éducateur Pipette ou compte-gouttes 1 bac à glaçons 3 tasses transparentes contenant de l’eau colorée: 1 jaune, 1 bleue et 1 rouge. 1 cabaret de plastique Matériel additionnel Petits pichets d’eau colorée: 1 jaune, 1 bleu et 1 rouge. Matériel pour l’éducateur (pour la démonstration) Papiers essuie-tout Feutre noir hydrosoluble Petite assiette contenant de l’eau Tableau et marqueur pour noter les prévisions des enfants.
Début :
Milieu :

Cadre de référence :

Encouragez les enfants à utiliser des pipettes (ou des compte-gouttes) afin d’explorer le mélange de couleurs. Imitez les gestes des enfants à l’aide du matériel à votre disposition, et reconnaissez les paroles des enfants. (Par exemple: Justin a mis des gouttes de jaune et de rouge. Il affirme que ça donne la couleur orange. Je vais essayer ce mélange aussi! »). Référez les enfants les uns aux autres alors qu’ils mélangent différentes couleurs. (Par exemple : Mélissa a fait du brun. Je me demande comme elle s’y est prise! » Lorsqu’il est possible de le faire, notez les prévisions des enfants sur des feuilles de papier. Dans vos interactions avec les enfants, faites appel aux stratégies d’échafaudage présentées à la page suivanteDites : « L’autre jour, je dessinais avec un feutre noir. Lorsque j’ai terminé, j’ai déposé mon papier sur un comptoir mouillé et une chose étrange est arrivée à mes traits noirs. Je vais vous montrer. » À l’aide d’un marqueur noir hydrosoluble, tracez une ligne épaisse sur un papier de type essuie-tout (à environ 1 pouce du bas). Tenez l’essuie-tout en position verticale au-dessus d’une assiette contenant de l’eau, en y faisant tremper seulement une petite partie de l’essuie-tout. Demandez aux enfants ce qu’ils observent alors que l’eau se déplace à travers le trait noir et vers le haut de l’essuie-tout. Guidez les réflexions des enfants en tentant de les faire réfléchir sur le fait que le résultat du mélange de plusieurs couleurs est le noir. « J’ai commencé par un trait noir, mais maintenant on peut voir plusieurs autres couleurs. Que peut-on conclure sur la manière de produire du noir ? » Il est possible que les enfants répondent : « Plusieurs couleurs doivent être mélangées ! » Dites : « Oui ! Le noir s’est séparé en plusieurs couleurs différentes. Cela doit signifier que toutes ces couleurs donnent du noir lorsqu’elles sont mélangées ! Dites : « Nous allons tenter de mélanger plusieurs couleurs afin d’obtenir du noir. Quelles sont vos prévisions de combinaisons de couleurs qui donnent du noir lorsqu’elles sont combinées? » Distribuez le matériel à chaque enfant sur un plateau.

Débutant Intermédiaire Avancé
Les enfants devraient :

Explorer la pipette (ou le compte-gouttes), en tentant de le remplir puis d’expulser son contenu.

  • Exprimer leur frustration envers la pipette/compte-gouttes (ex. « Ça ne fonctionne pas! »).
  • Mélanger quelques couleurs ensemble.
  • Compter le contenu d’une pipette comme étant une seule goutte et non un ensemble de gouttes, peu importe la quantité d’eau qu’elle contient.
Les enfants devraient :

• Utiliser la pipette pour mélanger les couleurs et décrire ce qu’ils voient. (Exemple: “Regarde! J’ai mélangé du rouge et du bleu, et ça a donné du mauve! »)
• Commencer à compter les gouttes individuelles avant de se mettre à écraser leur pipette.
•Émettre des généralisations sur la manière de créer la couleur noire. (Exemple: « Je crois que je dois ajouter du bleu. » Ou « Je crois que plus de rouge va fonctionner. »)
• Tirer des conclusions générales à la suite de l’expérience. (Par exemple: « J’ai mélangé toutes les couleurs ensemble pour faire du noir!

Les enfants devraient :

• Décrire ce qu’ils voient et faire des liens avec l’expérience en cours. (Ex. “J’ai mélangé du rouge et du bleu, et maintenant c’est mauve. Je n’ai pas encore réussi à faire du noir!”)
• Compter des gouttes d’eau et nommer le nombre précis utilisé.
• Faire usage de leurs connaissances antérieures afin de faire des prévisions. (Par exemple: « Le bleu est plus foncé, alors je vais ajouter quelques gouttes de cette couleur, car le noir est foncé! »)
• Se servir des résultats d’observations afin de tirer des conclusions. (Exemple: Jaune et bleu font vert, alors j’ai ajouté cinq gouttes de bleu, puis cinq gouttes de rouge. Le mélange est devenu plus foncé, mais pas noir!

Pour soutenir les enfants au niveau actuel :

Décrire les actions des enfants en utilisant le vocabulaire technique. (Par exemple: « Tu mélanges les couleurs – Si on combine le rouge et le bleu, on obtient la couleur mauve! »)
• Demander aux enfants de décrire ce qu’ils font. (Par exemple: “Explique-moi comment tu as créé cette couleur.”)
• Attirer l’attention sur ce que font les autres enfants. (Par exemple: « J’ai remarqué qu’Amari est capable de prendre de l’eau dans sa pipette. Amari, peux-tu nous expliquer comment tu t’y es pris?”)
• Utiliser leur propre matériel afin de s’attirer l’attention des enfants vers les gouttes d’eau individuelles. (Par exemple: « Lorsque je serre lentement ma pipette, je peux compter chaque goutte d’eau! »)

Pour soutenir les enfants au niveau actuel :

• Demander aux enfants de décrire ce qu’ils font en utilisant des questions de suivi. (Par exemple: « Tu rapportes avoir utilisé du jaune et du bleu. Quelle est la prochaine couleur que tu ajouteras?”)
• Utiliser le vocabulaire technique pour décrire ce que font les enfants et comment enrichir leurs réflexions. (Par exemple: « Tu as combiné des couleurs et tu as obtenu du brun. Quelles couleurs dois-tu utiliser pour obtenir du noir? »)
• Utiliser leur propre matériel afin d’encourager les enfants à compter le nombre de gouttes qu’ils utilisent, et noter leurs découvertes sur un papier.
• Demander aux enfants de se référer à leurs conclusions, telles que notées sur le papier, afin de tirer des conclusions ensemble. (Par exemple: « Je constate qu’Harrison a combiné six gouttes de rouge, trois gouttes de jaune et cinq gouttes de bleu. Harrison, as-tu obtenu du noir? »)

Pour soutenir les enfants au niveau actuel :

Demander aux enfants d’exposer leur raisonnement: « Je me demande pourquoi tu as choisi d’ajouter du rouge! » ou « Comment as-tu déterminé de combien de gouttes de bleu tu avais besoin? »)
• Reconnaitre les manière complexes dont les enfants utilisent le matériel à leur disposition. (Par exemple: « Je constate que tu as compté chacune des gouttes que tu as ajoutées. Tu es très précise dans tes mesures! »)
• Utiliser les connaissances antérieures des enfants pour lancer un défi en lien avec la combinaison de couleurs. (Par exemple: « Combiner du rouge et du bleu donne du mauve et combiner du bleu et du jaune donne du vert. Que se passera-t-il si on mélange du mauve et du vert?
Encourager les enfants à interpréter les données illustrées sur le tableau. (Par exemple: « Salim, quelle était la différence entre ta prévision et le résultat final? »)

Fin :
Prévenez les enfants deux minutes avant la fin de l’activité. Notez les conclusions tirées par les enfants et jetez un coup d’œil rapide aux résultats. Par exemple : Asa croyait que mélanger beaucoup de bleu et un peu de jaune ensemble donnerait du noir, mais il a dû ajouter du rouge. Demandez aux enfants de vider leur eau colorée dans un seau ou dans le lavabo, empilez les tasses et rangez les pipettes (ou compte-gouttes) dans un panier Proposez une activité de transition pour permettre aux enfants de se diriger vers la prochaine partie de la routine quotidienne.
Idées de suivi :

Laisser un commentaire